SULFUR

SULFUR

Vivre pour avoir raison!

ECZÉMA – ALTERNANCE DE SYMPTÔMES – PÉRIODICITÉ – SUITE DE VACCINATION – HYPERTENSION – ALCOOLISME – HYPOGLYCÉMIE - DÉPRESSION.

Essence:

Sankaran :

Le principal sentiment de Sulfur est celui d’avoir été rejeté, critiqué, rabaissé. Il se sent humilié, blessé. Il tentera donc, sans arrêt, de compenser ce sentiment en “devenant quelqu’un”, en essayant de gagner le respect. Il sera tenté par les affaires, par tout ce qui peut rapporter de l’argent.

Ils sont souvent très préoccupés par leur image auprès des autres. Ils peuvent croire que, si leur apparence n’est pas ‘parfaite’, ils vont être déconsidérés. Mais le contraire est aussi possible : ils seront sales, négligés et se foutront de ce que pensent les gens. Cette indifférence est cependant plus rare.

Ils ont le besoin de connaître. Ils se sentent insultés lorsqu’ils ignorent quelque chose et tentent alors de compenser en théorisant. Ils sont très sensibles à la critique et aux insultes. C’est une lutte incessante pour la satisfaction de leur ego, ce qui est un trait fondamental de la nature humaine.

Grandgeorge :

Je souffre! L’individu Sulfur fait confiance au soleil de la matière, celui qui est à l’intérieur de lui. Il est convaincu qu’il possède la vérité en lui-même et fait fi de l’extérieur et des autres. Sulfur a un fond égoïste mais reste cependant «bon vivant».

L’enfant Sulfur rejette tout le mal vers l’extérieur, se couvrant d’eczéma par exemple, tandis qu’il est bien à l’intérieur. Ce sont des enfants qui n’aiment pas se laver, qui affectionnent les tenues débraillées, d’autant plus qu’ils craignent la chaleur et se découvrent volontiers.

Anticonformiste, frondeur, Sulfur aime, avant tout, la convivialité, la rigolade mais quand cela ne va pas, il devient bougon, râleur. Notons que les individus Sulfur sont souvent sujets aux verminoses et ne supportent pas bien les vaccins (comme Thuya et Silicea).

Murphy :

Ce sont des philosophes, de gros egos, des personnes très intellectuelles, ambitieuses et curieuses. Ils aiment avoir l’attention des gens et parmi les différentes façons de l’avoir, ils font étalage de leurs connaissances dans le but d’être reconnus. Le plan mental est toujours très actif chez Sulfur.

De fait, celui-ci devient hypertrophié; le mental est trop utilisé, trop développé, trop sensible. Les sujets Sulfur aiment apprendre et sont souvent très rapides à le faire.

De tous les outils à leur disposition (relations humaines, relations affectives, croyances religieuses), Sulfur en arrive, ultimement, à faire confiance qu’à une seule chose : son intelligence, son intellect.

Scholten :

Approfondissement de la relation; en attente de tout de la part de la relation; peur de se perdre dans la relation; espoir que l’autre l’aimera; néglige les relations et devient égoïste.

L’essence : Il doit faire un effort de séduction pour retrouver la relation qu’il avait avec le partenaire.

Ghegas :

Sulfur est un grand remède d’alternances qui peuvent se manifester au niveau physique tout aussi bien qu’au niveau psychique. Il peut être travailleur et puis plus tard paresseux, égoïste puis altruiste, apathique puis enthousiaste.

Sulfur est un chercheur de vérité. Il étudie, lit, s’intéresse aux théories. C’est aussi un sujet qui a un grand besoin de reconnaissance de la part des autres.

C’est le remède qui a le plus de ‘dégoûts’; dégoût des odeurs ou de boire dans le verre de quelqu’un d’autre; dégoût de serrer les mains ou de l’odeur de son propre corps. C’est également un sujet qui a une très forte propension à critiquer sans arrêt.

Coulter :

Un aperçu de son côté matérialiste se manifeste par un amour de l’argent et/ou des biens, ainsi que par son attitude. « Ce qui est à moi est à moi, et ce qui est à toi peut se négocier ». Il fait souvent preuve d’un solide jugement financier et peut parfois être radin, il a une aversion au gaspillage. L’argent est son principal sujet de conversation quoique parfois, on puisse rencontrer l’opposé : il peut se comporter de la même manière erronément généreuse (par exemple devenir le soutien de sa belle-famille). Il y a aussi le Sulphur bienveillant, le genre de patient qui n’offre aucun symptôme ou trait négatif sur le plan mental; l’homme serein et bien disposé, sans complexes émotionnels ou amertume.

Une marque caractéristique de la jeune fille Sulphur ou une indication du besoin de toute adolescente pour ce remède, c’est la collection complète et débordante de produits de beauté. Cette incapacité à remettre le bouchon sur le tube de dentifrice est un trait quasi universel propre aux jeunes filles Sulphur.

C’est l’enfant qui collectionne les objets et qui a « un étonnant sens de l’argent » (Borland); et l’adulte qui a une masse de papiers empilés et éparpillés sur son bureau, de sorte qu’il semble impossible de s’y retrouver. Incapable constitutionnellement de jeter des choses.

Observations personnelles:

De tous les remèdes homéopathiques, Sulfur est celui qui couvre le plus de symptômes (98 pages de symptômes dans la matière médicale de Hering).

L'une des conséquences d'une si abondante pathogenèse, est que le remède peut facilement être prescrit dans de nombreux cas avec une certaine conviction qu'on touchera la cible.

Sulfur a beaucoup plus d'indications dans les traitements de fond que dans les cas aigus. C'est un remède de terrain et pas un remède de trousse d'urgence.

De nombreux homéopathes l'ont adopté et le prescrivent aussitôt qu'un cas semble embrouillé (souvent trop complexe dû à l'abondance de remèdes allopathiques consommés par le patient).

Connaissez-vous quelqu'un qui ne soit jamais allé en Chine mais qui pourrait enseigner l'histoire de Chine... à un Chinois? Sulfur peut parler de n'importe quoi à n'importe qui. Que le sujet soit connu ou inconnu pour lui, il aura sa théorie, sa façon de voir les choses, et ce sera la bonne.

L'imagination est vive. Sulfur sait bâtir des châteaux en Espagne. Il sait aussi vous les vendre. C'est un maître de l'illusion, c'est un vendeur hors pair.

Mythomanie, le sujet est un raconteur d'histoires incroyable. Il a pêché des baleines, il a fait du ski sur l'Everest. Sulfur en rajoute... et avec le temps, il croit ses histoires et il se voit grand.

Combien de patients en savent plus sur leur état que le médecin lui-même? Non seulement Sulfur fait-il des théories qui expliquent le pourquoi de tout et de rien, mais nous avons là un des sujets les plus critiqueux' de toute la matière médicale.

On dit de ce sujet qu'il est profondément égoïste. Ce que j'ai surtout constaté, c'est une très grande valorisation du mental, de l'intelligence, de la raison au détriment de l'émotion, de la sensibilité.

Ce qui implique que, si l'on souffre, Sulfur sera beaucoup plus enclin à nous donner des solutions (théories) qu'à nous écouter et nous comprendre. Voici ce qu'il faut faire! dira-t-il.

Les sujets Sulfur auront tendance à chercher des métiers qui correspondent à leurs talents: avocat; scientifique; créateur de logiciels; tout ce qui est en rapport avec le mental ou la capacité d'argumenter.

Cette valorisation du mental le conduit facilement à être anti-conformiste. Premièrement, il a souvent une faible estime de l'intelligence des autres. Deuxièmement, il aura tendance à peu valoriser l'esthétique et particulièrement, sa façon de se vêtir ou de se tenir.

Cheveux non brossés, vêtements non repassés, tachés, visage non lavé, non rasé, etc. Il pourra se présenter au travail, à une cérémonie de mariage ou de remise de prix (les groupes rock; Einstein?), indifférent à son apparence personnelle.

On a généralement là un bon vivant aimant rire, manger, boire mais qui pourra vivre un état de décompensation en étant alors bougon et dépressif.

Il parle beaucoup mais ne tient pas ses promesses. Il peut s'engager dans beaucoup d'activités mais laisser tomber facilement.

L'aspect physique du remède est caractéristique; en plus d'être indifférent à son apparence, il est souvent voûté, la peau a une forte tendance à être malsaine, les lèvres, les oreilles et l'anus sont rouges. Le sujet est facilement aggravépar la position debout. On dirait souvent qu'il est écrasé, sinon couché sur sa chaise. Plusieurs Sulfur auront des sourcils broussailleux.

Certains symptômes généraux sont aussi caractéristiques du remède: la crise d'hypoglycémie à 11 heures le matin, l'aggravation de nombreux problèmes à la chaleur et particulièrement au lit.

La tendance à sortir les pieds du lit la nuit. Le désir de sucre et de gras. Un contact facile avec l'alcool, le vin. Une aggravation à la pleine lune, une aggravationpar le lait.

Au point de vue pathologique, mille et un problèmes. Entre autres, les verminoses (dans 50% des cas, un sujet Sulfur a un anus prurigineux). C'est un grand remède de peau (rouge, prurigineuse, brûlante ou fissurée, spécialement en hiver).

On emploie souvent Sulfur (une dose de 30CH) à la fin d'une maladie qui n'en finit plus de guérir (une sinusite ou une bronchite qui traîne). Le remède ainsi employé mettra un terme à la convalescence.

La périodicité de Sulfur s'exprime, entre autres, par les maux de tête de la fin de semaine. Ils surviennent peut-être parce qu'il ne travaille pas ou parce qu'il dort plus longtemps. Les maux de tête sont souvent brûlants, au front ou au vertex, et améliorés par des applications froides.

Quelques autres caractéristiques de Sulfur :

  1. Il rit dans son sommeil (il se peut aussi qu’il parle).
  2. Il se ronge les ongles (comme Natrum Mur., Medorrhinum)
  3. Il est aggravé lorsqu’il doit se tenir debout (il pose alors ses mains sur ses reins).
  4. Il a des diarrhées urgentes vers 5 heures du matin (suite de bringue?).
  5. Il est également aggravé vers 11 heures et il doit grignoter (hypoglycémie).
  6. C’est un sujet qui a chaud (mais les alternances peuvent le conduire à avoir également froid).
  7. Il est aggravé par l’eau; éruptions, céphalées, douleurs peuvent survenir après un contact avec l’eau.

Celui qui fait de « courtes siestes » (Hering) dans la journée est souvent Sulphur. Il peut sombrer dans le sommeil en un instant, n’importe où, dans n’importe quelle position, quel que soit le brouhaha autour de lui. À l’inverse, la nuit, il a beaucoup de mal à s’endormir.

Il faudrait presque toujours prendre Sulphur et Arsenicum en considération pour les migraines régulières du samedi et du dimanche chez l’homme ou la femme qui travaille.

Les membres du clergé et les théologiens de toutes confessions et voies spirituelles auront Sulphur en position dominante dans leurs constitutions.

Extrêmement fier de ses enfants, il pense instinctivement : « Si c’est à moi, ce doit être admirable ».

Symptômes psychiques:

  • Tendance à philosopher, à élaborer des théories.
  • Paresseux, il n'a pas le temps, l'énergie ou a mille autres excuses pour réaliser ou exécuter ses théories.
  • L'étudiant ou l'adulte croit tout savoir et tout bien faire.
  • Il peut être anxieux, particulièrement au sujet de sa santé.
  • Il a une bonne opinion de lui-même, pédant, il donne des conseils à tous sur la façon de gérer leur vie.
  • Il aime argumenter pour le plaisir d'argumenter, pour le bonheur de montrer à l'autre qu'il est brillant.
  • La maison, l'automobile, le bureau auront tendance à être en désordre.
  • Comportement cyclique: tantôt euphorique, sociable, rieur, loquace, tantôt dépressif, solitaire.
  • Mégalomanie et illusion de grandeur. L'étudiant universitaire qui sait comment changer le monde, soir après soir, devant une bière et en fumant un joint.
  • Mémoire déficiente pour les noms propres.
  • Alcoolisme.

Symptômes généraux:

  • Généralement, le sujet a chaud; il est souvent aussi fortement aggravé par la chaleur.
  • De ce fait, on retrouve, chez Sulfur, des problèmes de thermorégulation (il se couche frileux; se réveille à 3 heures du matin en chaleur).
  • Aggravé vers 4 ou 5 heures le matin (diarrhées, insomnie, douleurs arthritiques…).
  • Aggravé aussi vers 11 heures le matin (crise d'hypoglycémie marquée par de l'irritabilité et le désir d'une collation sucrée).
  • Périodicité : crises tous les 7 ou 14 jours.
  • Aggravé debout (le mal de dos, la fatigue). Sulfur a tendance à poser ses mains sur ses reins lorsqu'il doit se tenir debout longtemps.
  • Fort désir de sucre (alcool, desserts), de gras (frites et fritures), d'épices.
  • Soif importante et manque d'appétit (souvent aussi gros mangeur, buveur et obésité).
  • Tendance à être sale (on le remarque facilement chez certains enfants qui sont tachés deux minutes après avoir été vêtus).
  • Toujours fatigué et il a souvent faim.
  • Sensation de brûlure des pieds et parfois des mains (sort les pieds du lit la nuit).
  • Alternance de symptômes allant de l'eczéma aux diarrhées; des hémorroïdes aux céphalées; de l'asthme aux rhumatismes.
  • Tous les écoulements ont une mauvaise odeur (tout comme les gaz).
  • Aggravé par l'eau, par les bains. Il n'aime pas se laver.
  • Amélioré en transpirant. Il se sent très bien après avoir fait du sport.

Symptômes locaux:

  • Céphalées congestives avec sensation de chaleur, brûlure et rougeur de visage.
  • Céphalées et migraines aux 7 ou 14 jours (particulièrement lorsqu'il se lève tard).
  • Prurit sur peau sèche, rugueuse, aggravé à la chaleur, au lavage.
  • Prurit aggravé par les vêtements de laine.
  • Prurit de l'anus. Un signe clé chez un très grand nombre de patients Sulfur.
  • Gastrite, bruits intestinaux, constipation, mais surtout diarrhée.
  • C'est un grand remède de parasitoses, particulièrement au niveau intestinal.
  • Hémorroïdes prurigineuses, brûlantes, piquantes.
  • Rhinites ou pharyngites chroniques.
  • Asthme allergique.
  • Hypertension se manifestant par des crises de chaleur, des maux de tête, des vertiges, aggravée par la chaleur et une nourriture inappropriée.
  • Infections urinaires avec douleurs brûlantes et prurit.
  • Remède important de rhumatismes et de douleurs articulaires (arthrose).

Étiologies:

La vaccination.

La suppression des problèmes cutanés.

Une alimentation grasse, riche, sucrée, trop carnée.

Sulfur est l’un de mes cinq remèdes préférés pour...

Les problèmes de peau marqués par le prurit.

La fatigue des grands consommateurs de sucre.

Les abcès et furoncles à répétition.

L’acné.

Les hémorroïdes.

Mais c’est aussi souvent l’un des 10 plus importants remèdes pour...

L'alcoolisme.

Les maux de dos.

Les bronchites.

La constipation.

Les diarrhées.

La dysenterie.

Les problèmes d'audition.

L'épilepsie.

Les fièvres.

Les problèmes de digestion.

Les problèmes glandulaires.

Le goitre.

La gonorrhée.

Les problèmes de foie.

Les dépressions.

Les paralysies.

Les péritonites.

L'insomnie.

Les spermatorrhées.

Les synovites.

Cinq caractéristiques presque uniques de Sulfur :

  1. Illusion que de vieux chiffons sont de la fine soie.
  2. La joie et la fierté provoquent un comportement excentrique.
  3. Désir de sucreries avant les règles.
  4. Rire pendant le sommeil.
  5. Aspect voûté.

Résumé :

  1. Centré sur lui-même; vaniteux et aimant théoriser.
  2. Sujet à sang chaud désirant et amélioré à l’air frais.
  3. Sensations de brûlure; chaleur locale.
  4. Écoulements offensifs, excoriants. Prurit.
  5. Désir de nourriture sucrée ou épicée.

Observations:

Eczéma :

Un patient d’une trentaine d’années se présente avec un eczéma généralisé présent depuis quelques années, mais particulièrement aggravé depuis quelques mois. Toutes les parties de son corps sont couvertes de croûtes rouges et sèches.

Les symptômes retenus sont:

Un an de thérapie aux antibiotiques et à la crème à la cortisone.

Les démangeaisons sont intenses et accentuées lorsqu’il est habillé ou le soir au lit.

Le patient est scénariste. Tempérament affable, sympathique.

Grand consommateur de produits laitiers, de nourriture relevée, de vin.

Sentiment quasi constant de fatigue, de manque d’énergie.

Sommeil léger, agité. Secousses dans les jambes la nuit.

Hémorroïdes fréquentes.

Prescription: Sulfur 200K une dose par semaine.

Après un mois, il y a amélioration de plus de 80%. Après trois mois, l’eczéma a tendance à revenir. Prescription Sulfur 1000K. Retour à une amélioration de 80%.

Je demande au patient de cesser de prendre des produits laitiers.

Après deux semaines, disparition complète des problèmes cutanés. Ceux-ci réapparaissent aussitôt que le patient prend du fromage ou du lait.

Fatigue :

Un adolescent consulte pour des problèmes de fatigue. Il n'aime que regarder la télé.

Les symptômes retenus:

Le visage est couvert d'acné malgré des soins par des crèmes allopathiques.

Fort appétit pour tout ce qui est ‘fast food' (frites, hamburgers, cola, sucreries).

Selles diarrhéiques constantes.

Manque de concentration et de volonté.

Grand désir d'air frais.

Prescription: Sulfur 30CH trois granules par jour (50% d'amélioration, 50% de réduction).

Résultat après un mois: L'acné est améliorée à plus de 80%. Après une aggravation de quelques jours des diarrhées, celles-ci ont maintenant disparu. Son énergie s'est accrue d'environ 75%.

l'Âme et l'Essence de 100 remèdes homéopathiques
Pour se procurer ce livre

Visionnez gratuitement le cours sur l’étude du remède « Ignatia »